Inclusion des immigrants

Les groupes ethnoculturels travaillant à la base de la communauté sont un aspect crucial des mesures d’augmentation de l’inclusion et d’aide à l’intégration réussie des immigrants qui suppléent aux services d’établissement et appuient les familles et les particuliers bien après la période d’installation, jusqu’aux deuxième et troisième générations qui s’établissent. Cependant, malgré une demande croissante à l’endroit de leurs services, ces groupes disposent de budgets très restreints et dépendent principalement des bénévoles.

L’accès aux aliments

La crise engendrée par le manque d’accès à des aliments sains chez de nombreux résidents, surtout ceux à faible revenu, est une priorité de santé clé qui est bien connue et bien documentée. En réaction au phénomène, le conseil d’administration du Conseil de planification sociale d’Ottawa (CPSO) a instauré en 2011 une priorité visant à chercher à concevoir de nouveaux programmes pour augmenter directement l’accès aux aliments sains. 

 

Nos programmes alimentaires en 2012–2013 comprenaient ce qui suit :

 

Le garde-manger collectif

L'accès à l'éducation

Un volet important de notre programme « Bâtir ensemble un avenir vert (BEAVert) » est d’aider les jeunes éprouvés à achever leurs études secondaires. En collaboration avec le Conseil scolaire du district d’Ottawa-Carleton (programme alternatif de monsieur Frederick Banting et programme « Attitudes gagnantes ») et l’École secondaire pour adultes Saint-Nicholas, nous avons eu la possibilité d’aider quinze jeunes à mériter des crédits par l’intermédiaire de placements professionnels en rénovations écologiques, dont sept ont obtenu leur diplôme.